Mihrabat Tabiat Parki: Le paradis terrestre

Du côté asiatique du détroit du Bosphore, sur une colline le surplombant et donnant sur le pont Fatih, un quartier populaire dans le district de Beykoz se nomme Kanlica où règne le calme, la sérénité et le silence. Ce n’est donc pas étonnant de se trouver face à un petit monde où la nature est Reine. Le Mihrabat Tabiat Parki en fait partie ; un parc naturel créé en 2011 mais existant depuis l’ère ottomane de Ibrahim Pacha.

Que voir et que faire au Mihrabat Tabiat Parki ?

Les feuilles caduques mortes des arbres fruitiers tels que le châtaignier, le tilleul argenté, le chêne ou l’érable font le charme du parc et la randonnée pédestre s’y fait bien entendre par leur bruitage, n’empêche qu’un temps d’arrêt s’y impose de temps en temps pour écouter le battement des ailes et les chants des moineaux, des corbeaux, des dunnocks et les chardonnerets élégants qui s’y abritent. Quant aux autres animaux comme le lièvre, l’écureuil ou encore la tortue, ils y logent à perpétuité, il ne faut pas les déranger.

Pourquoi pas un pique-nique?

Pour pique-niquer au Mihrab Tabiat Parki, plusieurs endroits s’y apprêtent avec de magnifiques paysages sauvages dominant le Bosphore. Pour ce faire, il est impératif de mettre son appareil photo en premier dans la valise. Le vélo est l’une des activités qu’on trouve régulièrement au parc de par ses sentiers serpentés et caillouteux qui incitent à l’aventure en VTT. Les amoureux du ballon y trouvent leur bonheur aussi par la présence d’un terrain de football et un autre de basketball sur place. Les visiteurs peuvent y aller munis de leurs jeux de fléchettes pour s’amuser en famille ou entre amis.

Des zones dangereuses à ne pas dépasser sont bien indiquées et il est donc indispensable que les enfants soient accompagnés par un adulte au moins sauf pendant les évènements « one Day » organisés spécialement pour eux. Au Mihrabat Tabiat Parki, les évènements tels que les mariages, les anniversaires ou les séminaires peuvent avoir lieu sous réservation bien évidemment.

Le restaurant qui s’y apprête est de très bonne réputation avec ses endroits ombragés pour aller prendre un petit-déjeuner bien copieux ou bien déguster les plats de la région pour terminer avec le fameux yoghourt garni de sucre en poudre ; spécialité du quartier proposée dans tous les cafés et restaurants du coin. Restaurants confortables, personnel très chaleureux et ambiance très conviviale toute la journée.

L’emplacement avec la vue panoramique sur le Bosphore ne laisse pas indifférents les touristes ou les locaux. Ceux qui y vont en voiture ou les touristes qui y vont en bus trouvent facilement un endroit où se garer dans le parking du parc.

On peut aller au Mihrabat Tabiat Parki sans avoir à réserver au préalable mais une fois sur place, il faut passer par le guichet payer son entrée ; les tarifs sont par personne et il y’a aussi des tarifs spéciaux pour les véhicules.

Le Mihrabat Tabiat Parki, une autre image de la Turquie.

(44)