Haydar Pasha Mosque au nord de Nicosie

Haydar Pasha Mosque (Haydarpaşa Camii en turc), autrefois l’église Sainte-Catherine, est une mosquée historique située au nord de Nicosie. C’est le bâtiment gothique le plus important de Nicosie après Ayia Sophia, anciennement la cathédrale francophone de Nicosie. L’historien Harry Charles Luke l’a décrit comme le bâtiment gothique le plus élégant et le plus parfait de Chypre. La mosquée se situe sur la rue Kirlizade.

Le bâtiment a été construit au 14ème siècle, pendant le règne franc de l’île, et a été nommé église Sainte-Catherine. Après la conquête de Nicosie par les Ottomans en 1570, il a été converti en mosquée. Il a également été appelé historiquement « Ağalar Camisi », ce qui signifie « la mosquée des seigneurs », comme il était fréquenté par l’aristocratie locale turque, qui vivait dans ses environs.

Caractéristiques architecturales de Haydar Pasha mosque

Au 19ème siècle, on voyait encore l’endroit où se trouverait le tombeau de Sainte-Catherine, où se trouvaient la tombe de Sainte Catherine. Les Chypriotes grecs venaient souvent y allumer leurs lampes à pétrole. Le portail avant est de style gothique, la corniche arquée se termine par une tête de coquelicot. Il y a aussi une roue Catherine dessus. Sur le côté droit se trouve un minaret, le plus haut de la vieille ville après ceux d’Ayia Sophia. Il y a deux belles portes. La porte ouest a un linteau de marbre avec une rose entre deux dragons répété trois fois. L’autre porte, plus lourde, se trouve du côté sud.

les alentours de la mosquée

A gauche de la mosquée se trouve un bâtiment à moitié en ruine, dont il ne reste que quelques arches gothiques. Il y a aussi un portail avec des ornements et des fleurons à droite. Trois fenêtres gothiques, dont deux sont séparées par de fines colonnes, occupent l’espace entre les contreforts surmontés de gargouilles. A gauche de la mosquée, on trouve des contreforts similaires et une sorte de tourelle carrée.

L’intérieur était blanchi à la chaux et très endommagé, mais le lait de chaux a été enlevé au début du XXe siècle et des traces de peinture sont visibles sur les murs. Deux voûtes gothiques soutiennent la voûte constituée de côtes simplement croisées. Dans l’abside, six côtes reposant sur une colonne en grappes jaillissent de la clé de voûte.

Au nord de l’abside se trouve une sacristie dont la voûte est soutenue par des corbeaux à la tête finement sculptée. Au-dessus de la sacristie se trouve une haute chambre dont la fenêtre inférieure donne sur l’église principale. Le mihrab et le minbar (chaire) se trouvent à droite de la porte d’entrée.

La mosquée fonctionne aujourd’hui comme une galerie d’art et était auparavant un bureau d’enregistrement des mariages.

(73)