Nuruosmaniye Camii Istanbul: La lumière d’Osman

Cinq siècles durant lesquels Istanbul fut la capitale de l’empire ottoman, ont donné à cette ville de sublimes lieux de culte, qui étaient édifiée sous l’ordre et la supervision directe des sultans. On compte dans la ville environ 2830 mosquées. Impossible de les voir toutes au cours de vos vacances à Istanbul mais vous pouvez choisir les plus prestigieux dont Nuruosmaniye Camii, la mosquée Nuruosmaniye.

Cette mosquée se trouve à coté du fameux Grand Bazar, au centre d’Istanbul, pas loin de la mosquée de Bayezid II. Un tour à Fatih dans le quartier de Çemberlitaş vous offre déjà, ces trois merveilles turques à découvrir.

Détails de Nuruosmaniye Camii

C’est en 1748 sous le règne du sultan Mahmoud que la construction de la mosquée débutât. Elle s’achevât après 7 ans, en 1755 sous le règne de son successeur, son frère, le sultan Osman III. Ce dernier donna son nom à la mosquée en le baptisant Nuruosmaniye qui signifie ‘’Lumière d’Osman’’, en référence à la lumière du Dieu, citée dans le verset coranique ‘’ Dieu est la lumière des cieux et de la terre’’, ces mots sont incrustés à l’intérieur du grand dôme de la mosquée.

L’édification de ce lieu de culte a été confié à l’architecte grec Semeon Kalfa, elle représente la typique architecture baroque ottomane, une synthèse du style classique ottoman et du style contemporain européen de l’époque.

La mosquée est classée Patrimoine Mondiale de l’Unesco

Le complexe Nuruosmaniye comprend une madrasa (école coranique), imaret (cuisine pour nourrir les démunis), une bibliothèque, un tombeau, un sébil (fontaine d’eau pour les passagers et les ablutions) et des magasins construits à proximité. La fontaine a été remplacée par des robinets aujourd’hui.

Découvrir le complexe Nuruosmaniye

La mosquée a une cour principale en demi-cercle et deux minarets avec balcons.
La grande salle de prière est sans colonnes, son plafond est garni d’un dôme de 25 mètres de diamètre sur une hauteur de 43 mètres. Les murs, Mihrab et le Minbar ainsi que la loge du Sultan (un peu à l’écart avec une entrée spéciale) sont richement ornés de pierres et bois sculptées.

La mosquée est très illuminée par la lumière du jour qui arrive par les nombreuses fenêtres destinées pour cet effet.
La madrasa compte 20 salles donnant sur une cour à arcades et les 75 boutiques du complexe sont construites sous des terrasses, en turc, on nomme cet ensemble de magasins d’Arasta.

La bibliothèque de ce lieu de culte ottoman se trouve à l’étage de la 2 eme cour du bâtiment. La salle de lecture est de forme elliptique ornée d’arcades et de fines colonnes, son extérieur est polygone, elle est chapeautée par des petits dômes et des demi-dômes. Elle conserve 7600 volumes dont 5052 manuscrits, la majorité appartiennent aux sultans Mahmoud I et Osman III.

Dans les salles funèbres au sud de la bibliothèque, on trouve le tombeau de la sultane Sehsuvar , mère de Osman III, et 10 autres tombeaux de princes héritiers mais pas ceux des sultans bâtisseurs , comme de coutume.

(14)