Cinili Kosk: Le pavillon de la Faïence d’Istanbul

Le pavillon de la Faïence (Cinili Kosk en turc) est situé à côté du musée archéologique d’Istanbul. Il s’agit en fait du plus ancien bâtiment laïc turc d’Istanbul. Il a été construit en tant que résidence d’été par le sultan Mehmet le Conquérant en 1472, peu de temps après avoir pris la ville des Byzantins.

Histoire du Cinili Kosk

Le Pavillon de style oriental richement décoré avec les plus belles tuiles turquoises et bleu foncé de l’époque a été conçu comme une résidence privée du sultan. Ce dernier aimait en effet s’éloigner des confins du palais voisin de Topkapi. Il profitait ainsi pour regarder ses fils jouer au cirque avec le personnel du palais. Le sultan pouvait s’asseoir sur le portique avant du pavillon et regarder ses enfants jouer.

Le musée archéologique (Eser-i Atika Müzesi) à côté du Cinili Kosk a été construit au 19ème siècle. C’est un exemple ottoman ancien de l’influence des Seldjoukides avec sa façade à colonnes, sa terrasse iwan et son décor en tuiles taillées.

L’intérieur du manoir

La section d’entrée du manoir est une pièce en forme de dôme avec des pièces voûtées sur les côtés. Les céramiques et les carreaux appartenant aux périodes seldjoukide et ottomane des 13 à 19 siècles sont présentés par ordre chronologique. Les carreaux d’Iznik sont des œuvres importantes du musée. Le bâtiment a été utilisé comme musée impérial entre 1875-1891. On l’a ouvert aux visiteurs sous le nom de Fatih Museum. Vous y verrez des œuvres turques et islamiques datant de 1953 et 1981. Les autorités en cette période l’ont transféré aux musées d’archéologie d’Istanbul en raison de son emplacement.

La façade d’entrée du manoir est simple. À l’entrée, une colonnade de marbre à 14 colonnes. L’iwan de l’entrée est décoré de carreaux de mosaïque. Dans le manoir, composé de 6 pièces et d’un couloir central, sont exposés divers carreaux et céramiques des périodes seldjoukide et ottomane. Il y a environ 2000 artefacts dans les musées et les entrepôts. Des pièces de tuiles turques des meilleures périodes remplissent les vitrines. Elles sont montées sur les murs. Que vous ayez un intérêt pour les carreaux ou pas, vous devez voir ce bâtiment gracieux.

A proximité du Cinili Kosk

Juste à côté du Cinili Kosk, il y a un café de jardin ombragé au milieu d’une forêt de statues brisées et d’autres monuments de marbre rustiques. L’endroit est en fait idéal pour savourer une boisson rafraîchissante avant de poursuivre vos explorations des musées archéologiques ou des autres sites de Sultanahmet.

Comme s’y rendre ?

Vous pouvez rejoindre la ligne de tramway Kabataş-Bağcılar en utilisant la station de métro Gülhane. Si vous venez du côté anatolien, vous pouvez rejoindre la ligne de tramway en utilisant les ferries Kadıköy-Eminönü et Üsküdar-Eminönü.

(128)