Tekfur Sarayi Istanbul: Le Palais du Porphyrogénète

Tekfur Sarayi n’est autre que le Palais du Porphyrogénète, un ancien palais byzantin du 18ᵉ siècle, situé au Nord-Ouest de la ville de Constantinople, à Ayvansaray et tout près de l’église Saint-Sauveur-in-Chora. C’est une annexe du complexe plus important du palais des Blachernes.

Histoire du palais :

Tekfur Sarayı serait construit sous le règne de l’empereur byzantin Michael VIII Palaiologos (1261-1282) qui l’a construit pour son fils le prince Constantine «Porphyrogénètes».

Le palais de Tekfur a d’abord, servi de palais impérial byzantin avant d’être fortement endommagé, puisqu’il se trouvait à côté des remparts théodosiens de Constantinople. Puis il a abrité un mini-zoo jusqu’au dix-huitième siècle. Ensuite, un atelier de fabrication de carreaux de céramique y a pris place jusqu’au 19e siècle.

Le palais fût abandonné en 1850. Il n’en reste que sa façade monumentale à trois étages et la plupart de ses murs. Des projets de rénovation ont vu le jour pour mettre en valeur l’un des rares exemples d’architecture séculaire byzantine de la ville d’Istanbul.De nos jours, ces ruines comprennent une cour à ciel ouvert entourée de murs en briques rouges et en marbre blanc, disposés selon des motifs géométriques typiques de la fin de la période byzantine

Rendez-vous au palais Tekfur Sarayi !

Pour s’y rendre, il suffit de descendre à la gare routière d’Ayvansaray et de descendre la colline. Vous atteindrez le palais de Tekfur Sarayi au bout de dix minutes de marche. Longez les anciennes murailles et accédez gratuitement. Des explications au sujet de la réalisation des mosaïques y sont disponibles.

Une partie du palais a été fermée pour abriter un petit musée avec de superbes échantillons de poteries et de mosaïques ottomanes anciennes.Découvrez un vestige du passé byzantin et les surprises qui peuvent vous attendre, notamment le diamant « Kaşıkçı » de 86 carats, mondialement connu et exposé au musée du palais de Topkapı. Ce diamant a été découvert pour la première fois, dans les déchets du palais de Tekfur en 1699.

Vous pouvez également voir les carreaux de céramique fabriqués dans l’atelier du palais de Tekfur et visibles à la mosquée Hekimoğlu Ali Paşa située à Fatih, à Istanbul.

L’ancien palais a longtemps été le symbole de la richesse, même que les anciens sultans en faisaient des expressions grandioses, notamment pour illustrer leur manque de respect envers l’ancienne culture byzantine. Aujourd’hui, le Tekfur Sarayi représente la domination culturelle.

Une fois vous avez fait le tour du palais, rendez-vous au café pour profiter du cadre en sirotant un çay ou un café turc.

(135)