Alara Kalesi: Histoire riche en rebondissements !

Le château Alara (Alara Kalesi en turc) se situe sur une colline escarpée au bord du ruisseau Ulugüney (Alara). C’est plus précisément dans la ville d’Okurcalar, à environ 40 km au nord-ouest d’Alanya, en Turquie.

L’autoroute Antalya-Alanya est à moins de 9 km.

Histoire d’Alara Kalesi

C’est les byzantins qui avaient construit ce château, sous leur empire. Ainsi, il est devenu, au 11ème siècle, l’avant-poste occidental du royaume arménien de Cilicie (1080-1375). Pendant la période seldjoukide, le château devait protéger les caravanes hébergées à l’auberge Alara sur la route de la soie. Ces dernière se situe en fait à 300–400 m au sud. Et c’est le sultan Alaeddin Keykubat qui les avait construites, au nom de la rivière Alara.

Par la suite, le souverain seldjoukide I Alaaddin Keykubat a reconstruit le bâtiment, après la conquête du château d’Alanya. Il a cependant ordonné la préservation des ruines byzantines.

Description du monument

Les fouilles au château d’Alara ont été effectuées en 2007 dans deux zones distinctes. Par ailleurs, on a construit la forteresse sur la pente raide de la montagne, à environ 150 m de la rive gauche du ruisseau Alara.

Alara Kalesi revêt une grande importance parmi les œuvres d’art de Seljuk. Il reflète aussi la magnificence et la grâce de l’architecture de Seljuk. Il offre une vue spectaculaire en raison de sa position dominante dans toutes les directions.

Composition du château

Le château a deux sections, externe et interne. Le château intérieur passe par une tour d’entrée carrée. Au dessus de l’entrée principale on voit des emblèmes avec des fresques. Parmi les ruines se trouvent un petit palais, des pièces d’hébergement pour les fonctionnaires du château, une mosquée et un hammam. Les murs de la fortification externes ont été construits avec des gravats et de la pierre traitée. Le bain est composé de deux parties, l’une avec une température adjacente à une petite citerne et l’autre avec une double fenêtre. Une des deux fenêtre surplombe la vallée.

Décoration d’Alara Kalesi

ll existe des ornements figuratifs décrits dans la technique de la fresque qui est le seul exemple dans l’architecture turque anatolienne. Du bord de la rivière Alara, un couloir sombre avec une marche en 120 degrés sculptée comme un tunnel mène à la colline. Il est très difficile d’aller au château de cette route très raide et en zigzag. Les roches ont été sculptées et formées. Il y a une fosse profonde vers le milieu du tunnel.

Situé au sommet d’un rocher massif et escarpé sur la rive est de la rivière Alara, le château Alara était difficile à gagner. Le seigneur du château l’abandonna cependant en 1231 lorsqu’il réalisa que le sultan Seljuk du Rum Alaeddin Keykubad I (règne de 1220 à 1237) avait conquis Alanya. L’entrée au château Alara est gratuite.

(12)