Santral Istanbul Energy Museum: La centrale de Silahtarağa

La centrale de Silahtarağa ( Silahtarağa Elektrik Santralı en turc) était une centrale thermique au charbon située à Istanbul, en Turquie. Première centrale de l’Empire ottoman, elle a servi de 1914 à 1983. Aujourd’hui, la centrale est devenue un site du patrimoine industriel national unique après sa conversion en santral istanbul.

Histoire de la Santral Istanbul

La santral istanbul est un projet impliquant la collaboration du secteur public, du secteur privé et d’organisations non gouvernementales.

Par la suite, c’est l’Université d’Istanbul Bilgi qui a acheté la centrale électrique de Silahtarağa, le 1er mai 2004. On a effectué cette opération en vertu d’un protocole convenu avec le Ministère de l’énergie et des ressources naturelles.

Entre 2004 et 2007, la centrale a fait l’objet de vastes travaux de rénovation. Il est ainsi devenu l’un des projets de transformation les plus complets jamais réalisés dans le domaine de l’art et de la culture en Turquie.

Les deux premières salles des machines de la centrale de Silahtarağa, construites en 1913 et 1921 respectivement, ont été transformées en musée de l’énergie de santralistanbul, en conservant autant d’éléments d’origine que possible. Il a ouvert ses portes le 8 septembre 2007.

Un endroit plein de découvertes

Le musée de l’énergie, d’une surface totale de 1 738,83 m2 et d’une surface d’utilisation de 3 876,95 m2, est le premier musée archéologique industriel en Turquie et l’élément le plus important de la centrale de Silahtarağa. Il a reçu le «DASA Award» en 2012 de la European Museum Academy.

Les salles des machines de santral istanbul

Dans les salles des machines numéro un et deux du Museum of Energy, les visiteurs ont en effet la chance de voir les groupes de turbogénérateurs AEG, Brown Boveri, Siemens et Thomson Houston. Celles-ci constituaient les composants clés de la production d’électricité à la centrale de Silahtarağa et reflétaient les technologies de pointe de l’époque.

La salle de contrôle, qui a supervisé la production d’électricité et son transport dans différents districts d’Istanbul, est restée intacte, complétée par des dispositifs et des équipements de contrôle élaborés. Tout au long du processus de conservation long et laborieux, la position exacte des articles manquants ou endommagés a été marquée et les articles survivants ont été nettoyés et scellés contre la corrosion.

Le rez-de-chaussée du musée

Le rez-de-chaussée du musée de l’énergie est consacré à l’Energy Play Zone. Il s’agit en fait d’un espace ludique et scientifique qui réunit 22 expositions interactives. C’est ici que les visiteurs génèrent eux-mêmes de l’électricité. Il peuvent aussi:

  • se transformer en piles
  • réaliser des sculptures magnétiques
  • lutter avec une valise tenace
  • toucher des milliers de volts sans y penser à deux fois
  • s’imprégner de nombreuses expériences scientifiques.

En outre, la plupart des panels, séminaires et débats réalisés à santral istanbul depuis sa fondation ont eu lieu dans la salle de cinéma / séminaire située au rez-de-chaussée du musée de l’énergie.

(16)