Rumkale ou Qal’at ar-Rum au nord-ouest de Gaziantep

Rumkale (Qal’at ar-Rum en en arabe, Qal’ah Rumita en syriaque, Kela zêrîn en kurde ou Hromgla en arménien) est une belle citadelle de 3500 m2 située sur une colline recouverte de hauts rochers, où les fleuves Euphrate et Merzimen sont unis, à 50 km au nord-ouest de Gaziantep, en Turquie.

C’est une merveille naturelle et artificielle avec un lac vert émeraude qui entoure ses collines rocheuses escarpées sur trois côtés.

Le monument fut occupé par divers seigneurs de guerre byzantins et arméniens pendant le Moyen Âge. Au 12ème siècle, il devint le siège d’un évêque arménien. En 1116, il fut rattaché au Comté d’Edesse avant d’être vendu en 1150 au catholicos d’Arménie Grégoire III en quête de siège suite à la perte de Dsovk.

En 1179, il abrita un synode visant à trouver un compromis entre les Grecs et les Arméniens. De 1203 à 1292, il servit de résidence au Catholicos de l’Église arménienne. En 1292, il fut capturé par les Mamelouks d’Égypte à la suite d’un siège prolongé qui le nomma Qal’at al-Muslimin.

Un joyau de l’architecture romaine et du moyen âge

Les ruines architecturales de Rumkale portent les empreintes de la fin de la période romaine et du moyen âge. Cette magnifique citadelle a deux portes principales ; une première entrée à l’Est construite sur l’Euphrate et une deuxième entrée Ouest sur Merzimen Creek.

L’une des deux portes principales est composée d’une succession de sept portes fortifiées, toutes encore conservées. Parmi les structures que l’on peut voir aujourd’hui à l’intérieur de la forteresse se trouvent l’église Saint-Nerses, le monastère de Barşavma, de nombreux vestiges de bâtiments, citernes d’eau d’environ 8 mètres de largeur, puits en spirale descendant vers l’Euphrate et fossés.

L’église a été transformée en mosquée après sa conquête par les Turcs au 17ème siècle.

Certaines sources révèlent le rôle important qu’a joué Rumkale dans l’histoire du christianisme, indiquant que les Yohannes, l’un des disciples de Jésus, sont venus à Rumkale et s’y sont installés et ont propagé la religion du christianisme.

On raconte que les Yohannès conservaient une copie de la Bible dans une grotte de la citadelle, et que des copies furent ensuite emportées à Beyrouth. Ce lieu était un lieu sacré pour les chrétiens.

Comment se rendre à Ramkale

Etant située sur une péninsule entourée de trois lacs de barrage, Rumkale est aujourd’hui accessible par bateau depuis le site voisin de Zeugma ou depuis la ville de Halfeti.

Les bateaux se dirigent tranquillement vers une gorge remplie d’eau, puis sur la rive ouest du fleuve. Là, vous commencerez à distinguer les murs brisés de ce magnifique château médiéval à sept portes.

(47)