Agora Open Air Museum : Le musée en plein air Agora à Izmir

Le musée en plein air Agora (Agora Open Air Museum) est l’un des nombreux sites à découvrir à Izmir. Agora signifie étymologiquement « marché ».

L’Agora Open Air Museum est le plus grand marché antique d’Izmir où on peut voir des œuvres archéologiques de l’époque romaine. Il s’agit d’une ancienne structure datant de la période de l’Empire romain qui se situe dans le district de Namazgah, l’un des quartiers les plus anciens d’Izmir, en Turquie.

Agora Open Air Museum : Un parc archéologique et historique intéressant

Le musée en plein air Agora fait partie de la texture historique d’Izmir, une ville qui renferme de nombreuses cultures et de nombreux monuments qui valent le détour.

L’Agora est une structure à plusieurs étages construite sur des arches et des piliers de l’époque romaine autour d’un grand block décoré de marbre qui servait de lieu gouvernemental pour les réunions politiques et les tribunaux populaires.

L’Agora renferme une collection impressionnante d’artefacts et d’oeuvres datant de l’époque romaine. Le portrait en relief gracieux de Faustine, épouse de l’empereur Marc Aurèle qui aimait beaucoup Izmir, se trouve sur la voûte de la porte ouest de l’Agora et accueille chaleureusement les visiteurs.

On peut y voir des couches de l’ère hellénistique, de l’ère romaine, de Byzance et de l’empire ottoman. Les grandes citernes et les différentes parties des eaux usées à l’intérieur de l’Agora montrent que celle-ci se trouve dans une zone où l’eau est abondante. Les thermes romains récemment découverts attirent l’attention des visiteurs qui passent par la route de Faustina.

Agora Open Air Museum : La plus grande collection de graffitis grecs au monde

L’Agora renferme également une importe collection de graffitis grecs qui présente des profils de la vie quotidienne hellénistique et romaine. Il s’agit de la plus grande collection de graffitis grecs au monde qui aurait été fabriquée entre le IIe et le IVe siècle après J.C. Sur les murs, il y a environ 1500 graffitis, peints ou gravés, conservés depuis deux mille ans. Ces graffitis représentent des pensées sur Izmir, des mots d’amour et des dessins de bateaux.

L’Agora servait également de cimetière. On peut y voir de nombreuses pierres tombales de fabrication artisanale. Bien que les tombes aient été transportées à un autre endroit, les pierres tombales ottomanes peuvent être toujours visionnées sur le site. Plusieurs pièces extraites de l’Agora se trouvent aujourd’hui au musée d’archéologie d’Izmir et au musée d’histoire et des arts à l’instar du groupe de statues composé de Poséidon et de Déméter, un des artefacts les plus remarquables de l’Agora, qui figure parmi la collection d’œuvres exposée au musée d’histoire et des arts.

(16)